Le content marketing : une stratégie de performance SEO

Le développement et l’optimisation d’une stratégie SEO adéquate nécessite un travail à long terme. Il est important de détecter les leviers de croissance favorisant la performance de son SEO.

Cette performance est le fruit de l’utilisation d’indicateurs pertinents qui peuvent être mesurés via un outil de webanalyse SEO via Google webmaster Tools, Google Insights for search pour les plus connus. Bien évidemment, d’autres outils SEO existent :

-Yooda:  http://www.yooda.com/produits/soft/

-My Poseo: https://www.myposeo.com/

-SEOmoz http://moz.com/

-Advanced web ranking http://www.advancedwebranking.com/

En complément de ces logiciels, de nombreuses techniques et méthodes sont recommandées par Google:

-Choisir les mots clés sur lequel on souhaite se positionner;

-Obtenir des liens entrants (backling) et opérer des échanges de liens (netlinking);

-Optimisation des pages, réécriture des URL…

– Optimisation du contenu du site.

A cela, nous pouvons ajouter une tendance nommé « le content marketing ».

Explications….

Pour faire court, le content marketing a pour objectif de mettre à la disposition des internautes/prospects, un contenu utile et/ou ludique.

Concrètement, cela peut  être différentes techniques que l’on connaît, (tout dépend du type d’activité de l’entreprise) :

-Article de blog, des études de cas, des tutoriels d’exercices, des portfolios, réalisations (flckr, instagram,…) ou encore des Guest posts (un contact avec les bloggeurs pour leur proposer d’écrire un article sur leur blog en échange d’une brève présentation de l’entreprise).

L’enjeu étant de créer une relation privilégiée avec le  consommateur en proposant un contenu riche et varié à long terme.

Cela peut être considéré comme une stratégie de marque à part entière tout en optimisant efficacement son SEO sur :

-La visibilité du site;

-La notoriété et la favorisation des interactions  (le partage de l’information sur Twitter, Facebook, Tumblr,…);

-La mise en valeur d’un contenu attractif;

Il faut bien comprendre que le content marketing permet de se détourner du contenu purement publicitaire en mettant l’accent sur un contenu « qualitatif et informatif ».

A contrario, du brand marketing où dans ce cas, le contenu est destiné  à susciter un acte d’achat d’un produit ou service.

Lorsque l’on cite toutes ses méthodes, vous pouvez remarquer que le content marketing n’est pas une « nouvelle tendance ». Cela représente tout un ensemble de méthodes marketing que de nombreuses entreprises utilisent  pour le développement de leurs notoriétés ou de leurs visibilités.

En revanche l’évolution dans ce concept de content marketing est l’accent de plus en plus sur la création de contenu marketing pour détenir une valeur ajoutée par rapport aux concurrents présent sur le web.

Avec la banalisation des usages technologiques rendue accessible avec les smartphones et les tablettes et la surabondance de contenu sur Internet, l’enjeu du content marketing est avant tout de se différencier significativement dans cette masse d’information.

A ne pas oublier que pour qu’un site soit bien référencer sur Google, la pertinence du contenu reste la clé de la réussite. D’où l’expression que l’on entend souvent : « content is king ».

En clair, la meilleure optimisation possible résultera d’une amélioration qualitative du contenu proposé. 

Conclusion…

Le content marketing est une des nombreuses méthodes pouvant jouer sur la carte de la différenciation sur le web. Il serait donc important de penser réellement à une stratégie de communication efficace pour les deux parties (entreprise et prospects).

A vos plumes ! (plutôt vos touches de clavier 🙂 ) pour créer votre contenu ludique et attractif !

Google prépare pour 2012, une offre de livraison express pour les cyberacheteurs

Pour contrer l’hégémonie d’Amazon, Google, le géant des moteurs de recherche s’attaquent  directement  au cœur de métier de l’e-commerçant c’est-à-dire  sur « la livraison ».

Pour ce faire Google négocie avec les distributeurs et les transporteurs afin de lancer en 2012, une offre de livraison qui pourra permettre aux internautes de recevoir leur commande sous 24 heures.

D’autant plus que cette offre rappelle le programme d’Amazon prime (premium en France), de livraison express pour 49 Euros en France.

A noter que Google ne prévoit pas de commercialiser lui-même les produits.

Il pourrait cependant coupler ce service  à son moteur de recherche Shopping pour déterminer si le produit recherché est disponible dans un magasin physique et de le faire livrer en un ou deux jours.

De plus selon le journal du Net, 40% des revenus de Google sont liés au commerce, or le succès d’Amazon Prime aux USA a commencé à affecter ce part de revenus.

Cette conséquence se voit notamment à travers le type d’usage que l’on fait avec le moteur de recherche.

En effet les membres du programme  de livraison d’Amazon  n’effectuent plus leurs recherches de produit sur Google  mais sur Amazon. Ce qui pousse Google à être en concurrence avec Amazon dans le domaine de la livraison.

En terme d’investissement, selon Sucharia  Mulpuru  spécialiste de l’e-commerce chez Forrester Research « ce projet coûterait ridiculement cher à Google ».

Seul inconvénient pour Google, il dépendrait de fournisseurs logistiques tandis qu’Amazon maîtrise totalement ces process.

De ce fait, Google n’aura pas le contrôle sur le déroulement de cette sous-traitance.

Ceci étant Google prévoit en 2012 un test de ce nouveau service dans la région de San-Francisco.

A travers cette nouvelle offre, le marché des moteurs de recherche possèdent une particularité puisqu’elle et en quelque sorte reliée au secteur du e-commerce (qui possèdent déjà énormément de secteur). En tout cas tous ce qui est sur Internet. Dès lors que l’on fait une recherche sur le net, chaque moteur de recherche fait en sorte qu’on utilise leurs moteurs de recherche et pas celui du concurrent.

Et tout ceci passe par des stratégies web-marketing qui a pour conséquence de dominer  et avoir le contrôle (principalement pour Google) sur l’ensemble des secteurs qui prédomine sur Internet.

Google n’a pas fini de nous surprendre…to be continued…